Communiqué

La Ville rend hommage à messieurs Jacques de Blois et Gérard Paris

Dévoilement d’une plaque commémorative

Québec, le 9 décembre 2014 – La Ville de Québec a dévoilé une plaque commémorative en hommage à MM. Jacques de Blois et Gérard Paris qui ont mené les travaux de restauration et de revitalisation du secteur du Petit-Champlain de 1976 à 1985. La plaque de bronze sera apposée au 75, rue du Petit-Champlain, où a vécu la famille de Blois.

« Je suis heureuse que l’Entente de développement culturel entre la Ville de Québec et le ministère de la Culture et des Communications permette la reconnaissance des véritables précurseurs de la revitalisation urbaine que sont M. Gérard Paris et M. Jacques de Blois. Leur passion et la vision qui les animait auront permis de préserver la richesse de notre patrimoine tout en assurant son accessibilité à la population. Grâce à eux, le quartier du Petit Champlain est devenu un lieu de vie dynamique qui, en plus de témoigner de notre histoire, participe à l’essor de sa communauté », a souligné la ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, Mme Hélène David.

« M. Jacques de Blois et M. Gérard Paris ont façonné l’histoire de Québec en donnant un nouveau visage au secteur du Petit-Champlain, a déclaré Mme Anne Corriveau, présidente du Comité de toponymie et présidente du Comité de commémoration. La plaque commémorative que nous dévoilons aujourd’hui nous permet de saluer leur audace et leur engagement, afin que chacun puisse se rappeler qu’ils sont à l’origine du magnifique « quartier Petit Champlain », dont nous sommes si fiers aujourd’hui. »

Deux hommes porteurs d’un grand rêve
MM. Jacques de Blois et Gérard Paris étaient respectivement architecte et homme d’affaires. Ayant mené une carrière prolifique, ils partageaient le rêve de redonner vie au secteur du Petit Champlain, afin que les familles et les artisans s’y installent de nouveau.

Pour ce faire, MM. De Blois et Paris ont préconisé une approche encore inédite au Canada, soit de restaurer les bâtiments tout en conservant dans l’architecture les traces des siècles passés. Ayant beaucoup voyagé, ils se sont inspirés des travaux novateurs de grandes villes portuaires européennes et américaines.

En 1983, le quartier compte une trentaine de logements, une cinquantaine de boutiques et d’ateliers aménagés et occupés, six cafés et restaurants, un théâtre et un parc public. À la fin des travaux, en 1985, les artisans et les petits commerçants ont fondé une coopérative et ont acheté les bâtiments rénovés, évitant ainsi que le parc immobilier ne soit vendu à des acheteurs étrangers.

En novembre 2014, la rue du Petit-Champlain est déclarée « plus belle rue piétonne au pays » par le concours Au Canada, c’est ma place! organisé par l’Institut canadien des urbanistes.

Ce projet est réalisé grâce au soutien financier du ministère de la Culture et des Communications et de la Ville de Québec dans le cadre de leur entente de développement culturel.
Com-14-683