Dans le journal leSoleil du samedi 27 juin 2020, Mme Caroline Grégoire a consacré deux pages entières à un article concernant l’un des membres de notre coopérative : Oclan, situé au 67 ½ rue du Petit Champlain. Ce dernier voit sa marque Fuck la mode prendre un tournant inattendu. Celle-ci a vu le jour il y a plus de 31 ans, et elle n’était pas plus qu’une simple affirmation pour faire réagir. Avec les années, la signification de ce message à beaucoup changé, à travers l’histoire du Québec.

Jean-François Renaud, propriétaire de la boutique pignon sur rue, à d’abord conçu quelque T-shirts pour des clients qui en avaient fait la demande. Il a alors cru que ces 60 chandails allaient vite devenir de l’histoire ancienne. Il a rapidement vu son chiffre d’affaires augmenter au fil des années. Le défi qu’il s’est donné pour les temps à venir est de rendre sa marque visible sur toutes les plateformes médiatiques sans que le mot fuck ne soit censuré.

« C’est l’idée que tu as une fois dans la vie. Je me pince tous les jours. C’est provocateur, ça chatouille. J’ai eu cette réflexion seul. À l’époque, c’était difficile. Je faisais une réponse à la morosité. »      – Jean-François Renaud

 

Pour en connaître davantage, rendez-vous sur :

Fuck la mode: l’irrévérence contre la morosité
leSoleil
Samedi 27 juin 2020
Caroline Grégoire

https://www.lesoleil.com/le-mag/fuck-la-mode-lirreverence-contre-la-morosite-photos-25a18cbf0fcbdf5860f541203a65a581

Boutique Oclan
67 1/ 2, rue du Petit Champlain

www.oclan.net